Bonnenouvelle.fr sites de communautés chrétiennes
https://bonnenouvelle.fr/@AELF@.html

Accueil   Le blog   Animer son site   Actualités de sites catholiques   Lectures de la messe du jour

Lectures de la messe du jour

(c) Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones - 2015

http://aelf.org/

Articles

  • Première lecture : « Dieu vient lui-même et va vous sauver » (Is 35, 1-10)

    10 décembre

    Lecture du livre du prophète Isaïe

    Le désert et la terre de la soif,
    qu’ils se réjouissent !
    Le pays aride, qu’il exulte
    et fleurisse comme la rose,
    qu’il se couvre de fleurs des champs,
    qu’il exulte et crie de joie !
    La gloire du Liban lui est donnée,
    la splendeur du Carmel et du Sarone.
    On verra la gloire du Seigneur,
    la splendeur de notre Dieu.
    Fortifiez les mains défaillantes,
    affermissez les genoux qui fléchissent,
    dites aux gens qui s’affolent :
    « Soyez forts, ne craignez pas.
    Voici votre Dieu :
    c’est la vengeance qui vient,
    la revanche de Dieu.
    Il vient lui-même
    et va vous sauver. »
    Alors se dessilleront les yeux des aveugles,
    et s’ouvriront les oreilles des sourds.
    Alors le boiteux bondira comme un cerf,
    et la bouche du muet criera de joie ;
    car l’eau jaillira dans le désert,
    des torrents dans le pays aride.
    La terre brûlante se changera en lac,
    la région de la soif, en eaux jaillissantes.
    Dans le séjour où gîtent les chacals,
    l’herbe deviendra des roseaux et des joncs.
    Là, il y aura une chaussée, une voie
    qu’on appellera : la Voie sacrée.
    L’homme impur n’y passera pas
    – il suit sa propre voie –
    et les insensés ne viendront pas s’y égarer.
    Là, il n’y aura pas de lion,
    aucune bête féroce ne surgira,
    il ne s’en trouvera pas ;
    mais les rachetés y marcheront.
    Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent,
    ils entrent dans Sion avec des cris de fête,
    couronnés de l’éternelle joie.
    Allégresse et joie les rejoindront,
    douleur et plainte s’enfuient.

    – Parole du Seigneur.

  • Évangile : « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! » (Lc 5, 17-26)

    10 décembre

    Acclamation :

    Alléluia, Alléluia. Il va venir, le Roi, le Maître de la terre ; il ôtera nos liens, il nous délivrera. Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    Un jour que Jésus enseignait,
    il y avait dans l’assistance des pharisiens
    et des docteurs de la Loi,
    venus de tous les villages de Galilée et de Judée,
    ainsi que de Jérusalem ;
    et la puissance du Seigneur était à l’œuvre
    pour lui faire opérer des guérisons.
    Arrivent des gens, portant sur une civière
    un homme qui était paralysé ;
    ils cherchaient à le faire entrer
    pour le placer devant Jésus.
    Mais, ne voyant pas comment faire à cause de la foule,
    ils montèrent sur le toit
    et, en écartant les tuiles,
    ils le firent descendre avec sa civière
    en plein milieu devant Jésus.
    Voyant leur foi, il dit :
    « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »
    Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner :
    « Qui est-il celui-là ? Il dit des blasphèmes !
    Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? »
    Mais Jésus, saisissant leurs pensées, leur répondit :
    « Pourquoi ces pensées dans vos cœurs ?
    Qu’est-ce qui est le plus facile ?
    Dire : “Tes péchés te sont pardonnés”,
    ou dire : “Lève-toi et marche” ?
    Eh bien ! Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme
    a autorité sur la terre pour pardonner les péchés,
    – Jésus s’adressa à celui qui était paralysé –
    je te le dis,
    lève-toi, prends ta civière
    et retourne dans ta maison. »
    À l’instant même, celui-ci se releva devant eux,
    il prit ce qui lui servait de lit
    et s’en alla dans sa maison en rendant gloire à Dieu.
    Tous furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu.
    Remplis de crainte, ils disaient :
    « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

  • Première lecture : « Dieu va déployer ta splendeur » (Ba 5, 1-9)

    9 décembre

    Lecture du livre du prophète Baruc

        Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère,
    et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours,
        enveloppe-toi dans le manteau de la justice de Dieu,
    mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Éternel.
        Dieu va déployer ta splendeur partout sous le ciel,
        car Dieu, pour toujours, te donnera ces noms :
    « Paix-de-la-justice »
    et « Gloire-de-la-piété-envers-Dieu ».
        Debout, Jérusalem ! tiens-toi sur la hauteur,
    et regarde vers l’orient :
    vois tes enfants rassemblés du couchant au levant
    par la parole du Dieu Saint ;
    ils se réjouissent parce que Dieu se souvient.
        Tu les avais vus partir à pied,
    emmenés par les ennemis,
    et Dieu te les ramène, portés en triomphe,
    comme sur un trône royal.
        Car Dieu a décidé
    que les hautes montagnes et les collines éternelles
    seraient abaissées,
    et que les vallées seraient comblées :
    ainsi la terre sera aplanie,
    afin qu’Israël chemine en sécurité
    dans la gloire de Dieu.
        Sur l’ordre de Dieu,
    les forêts et les arbres odoriférants
    donneront à Israël leur ombrage ;
        car Dieu conduira Israël dans la joie,
    à la lumière de sa gloire,
    avec sa miséricorde et sa justice.

    – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 125 (126), 1-2ab, 2cd-3, 4-5, 6)

    9 décembre

    Refrain psalmique : (Ps 125, 3)

    Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
    nous étions en grande fête !

    Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,
    nous étions comme en rêve !
    Alors notre bouche était pleine de rires,
    nous poussions des cris de joie.

    Alors on disait parmi les nations :
    « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! »
    Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
    nous étions en grande fête !

    Ramène, Seigneur, nos captifs,
    comme les torrents au désert.
    Qui sème dans les larmes
    moissonne dans la joie.

    Il s’en va, il s’en va en pleurant,
    il jette la semence ;
    il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
    il rapporte les gerbes.

  • Deuxième lecture : « Dans la droiture, marchez sans trébucher vers le jour du Christ » (Ph 1, 4-6.8-11)

    9 décembre

    Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Philippiens

    Frères,
        à tout moment, chaque fois que je prie pour vous tous,
    c’est avec joie que je le fais,
        à cause de votre communion avec moi,
    dès le premier jour jusqu’à maintenant,
    pour l’annonce de l’Évangile.
        J’en suis persuadé,
    celui qui a commencé en vous un si beau travail
    le continuera jusqu’à son achèvement
    au jour où viendra le Christ Jésus.
        Dieu est témoin de ma vive affection pour vous tous
    dans la tendresse du Christ Jésus.
        Et, dans ma prière,
    je demande que votre amour vous fasse progresser de plus en plus
    dans la pleine connaissance et en toute clairvoyance
        pour discerner ce qui est important.
    Ainsi, serez-vous purs et irréprochables
    pour le jour du Christ,
        comblés du fruit de la justice
    qui s’obtient par Jésus Christ,
    pour la gloire et la louange de Dieu.

        – Parole du Seigneur.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 190

Le blog

 

Bonnenouvelle.fr site de paroisse, communauté, école